Accueil > Partage de connaissances > Je sors la tête du guidon... > Un éclairage sur le fonctionnement de Google
 Version imprimable

Je sors la tête du guidon...
Un éclairage sur le fonctionnement de Google

Jusqu’à ce jour, j’ignorais comment Google faisait pour déterminer la pertinence d’une page Web : un article de Pierre LAZULY (Le Monde diplomatique) comble cette lacune...

jeudi 27 novembre 2003, par Richard BONMARIN

C’est particulièrement intéressant ! Moi qui - comme des millions d’autres Websurfers - avait acquis le réflexe quasi-naturel de m’adresser uniquement à Google pour chercher de l’info sur un sujet quelconque, je vais probablement adresser à Google une requête particulière : "Copernic" !

En effet, avant de se trouver noyé par la déferlante Google, Copernic était LE logiciel de synthèse des moteurs de recherche.

Installée sous la forme d’une application sur votre poste de travail, la version basique, gratuite, permettait de consulter une bonne dizaine de moteurs et d’en extraire rapidement les références les plus pertinentes.

L’éditeur de ce logiciel aura-t’il survécu jusqu’à ce jour ? Je me posais cette question il y a peu de temps en cherchant pour quelles raisons un outil comme Copernic justifieraient encore son existence. Et bien, maintenant, j’ai une réponse qui vaut son pesant d’or : Google s’appuie sur la renommée d’une page pour déterminer sa pertinence. Sur ce point précis, l’article de P. LAZULY est particulièrement explicite en présentant l’exploitation commerciale qu’il est possible de faire de ce principe de fonctionnement ; du coup, on peut douter de l’impartialité des réponses de Google à nos requêtes...

Le recours à un outil comme Copernic aurait au moins l’avantage d’équilibrer les réponses de Google face à celle d’autres moteurs s’appuyant sur un algorithme différent pour établir la pertinence des réponses proposées.

Si Copernic vous intéresse, je vous rassure tout de suite : l’éditeur n’a pas disparu et je vous invite à faire un petit tour sur son site Web, ne serait-ce que pour mieux connaître leur offre gratuite ’basic’.

Post-scriptum :

Lien vers "Le monde selon Google" par Pierre LAZULY.

Page d’accueil de Copernic.com : http://www.copernic.com/fr/


Il y a 5 contribution(s) au forum.


  • Un prototype de moteur sémantique
    22 mars 2004, par Castor

    J’ai trouvé une démo (prototype) de moteur de recherche sémantique. Très perfectible (extension des domaines de recherche), on remarque cependant déjà une grande amélioration par rapport à Google...

    • Hum
      22 mars 2004, par Castor

      Un double "http://" s’est glissé sur le lien ci-dessus. Mais si on enlève le coupable dans la barre d’adresse, ca marche...

    • > Un prototype de moteur sémantique
      23 mars 2004, par

      Salut Castor,

      J’ai remis le lien en état afin qu’il soit directement exploitable.
      Merci encore pour le complément d’info.

      Amicalement,

      Richard

  • Dernière année pour les moteurs de recherche syntaxique ?
    16 décembre 2003, par Castor

    Copernic, au même titre que Sherlock (ou Google ou autres) reste cependant un outil de recherche d’informations "primitif". Je serais moins dur en parlant d’outil de recherche de "première génération".

    L’évolution de langages à balises tels XML ou plus récemment RDF permet une indexation des données du Web de manière a intégrer au sein même de cette indexation des informations sur le type de ressource.

    Ainsi, le web idéal serait une gigantesque base de connaissances où toutes les informations seraient reliées. La recherche sémantique serait ainsi possible, et les résultats ne seront plus les quelques milliers de pages-résultats trouvés par Google (ou autre), résultats obtenus à partir d’une recherche syntaxique.

    Rendons nous à l’évidence, les moteurs de recherche actuels, si évolués soient-ils ne répondent qu’à deux questions :

    - Quelles pages contiennent le(s) mot(s) x (et/ou y) ?
    - Quelles pages contenant le(s) mot(s) x (et/ou y) sont les plus visitées ? (résultats "corruptibles" cf. article précédent).

    • > Dernière année pour les moteurs de recherche syntaxique ?
      16 décembre 2003, par Richie

      Salut Castor et merci pour cet éclairage avisé, en attendant de voir apparaître un jour une nouvelle génération de moteurs de recherche et indexation...

 

© R. BONMARIN, 2003-2011